Découvrez Fleur de feu !

Hostile au style

À distance

C'est étrange de ne pas être dans tes bras dans un moment comme celui-là
Si je pouvais
Poser ma tête contre ton sein
Sentir la tienne contre le mien
Passer ma main dans tes cheveux
Te serrer fort contre mon corps
Si je pouvais
Être là-bas
Juste avec toi
Montrer aux larmes le chemin
Puis les effacer d'un revers de la main

Si je pouvais
On serait deux
Au lieu d'un seul
Au lieu d'une seule
Et même si ça ne change rien
Même si au fond tu serais seul
À affronter ce qui se passe quand tous ceux que tu aimes se cassent et sans un mot se font la malle et tout à coup ne sont plus là
Même si au fond tu serais seul
Même si j'étais à tes côtés
Ça ferait ptêtre un peu moins mal
Au petit homme que j'aime tant

Si je pouvais
Je serais là
Avec toi
Pour toi
Tout contre toi
En tout cas
Je serais là

Mais voilà je suis ici
Et toi là-bas moi je suis là
Assise toute seule
Le cul par terre sur le tapis
Mon portable dans la main
Je suis ici mais je suis là
Ta voix tout contre mon oreille
Et ma voix tout contre la tienne.
Flora Delalande


 

tags : Absence, Amour, Distance, Impuissance, Mort

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Baradon dit :

Aimer des proches à distance, devoir les soutenir par des messages écrits ou par des échanges téléphoniques, c'est une épreuve enseignant le stoïcisme par rapport à l'impuissance. Ce texte finement ciselé comme toujours m'évoque des douleurs intimes différentes de celles que tu exprimes mais semblables par certains aspects. Merci pour ce partage.

le 11 Oct 2017