Achetez Mosaïque(s)

Hostile au style

À l'orée du ciel

Illustration : Liane Silwen

Il y a en toi une lumière
Qui vient du monde
Des arbres
Du ciel
De l'Autre
Et de toi-même.
Ta vision s'est troublée
Tu me l'as dit hier
Tes mots sont pourtant clairs
D'une foi retrouvée
D'un souffle imperceptible
Qui ébranle mon regard
L'être s'ouvre
Comme l'herbe sous le vent
Je flotte entre les racines du chêne
Car j'ai perdu le peu de raison qui me restait
Je ne suis plus ici ni là-bas
Je viens
Ne m'attends pas
Je suis en Toi
Flora Delalande


 

tags : Beauté, Lumière, Rencontre

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Wen dit :

Très joli poème mais un peu triste aussi et surtout difficile à illustrer :p

le 14 Avr 2011
Lune dit :

Un poème que j'aime énormément, et d'ailleurs que je ne trouve pas triste ... Plutôt plein de promesses ! :)

le 15 Avr 2011
télos dit :

tu as une pépite en toi, tes poèmes me le disent

le 24 Avr 2011
naniquolas dit :

J'aime beaucoup, du début à la fin, le rythme comme les mots.

le 06 Mai 2011
Ptitange23 dit :

Très beau, j'ai été touché ! La chute est très réussie en plus !

le 01 Jui 2011
Pantoufle 14 dit :

Je ne pourrais apporter quelque critique constructive que ce soit à ce poème. C'est frais, c'est doux comme une brise, les yeux fermés sous le soleil qui darde. Chapeau!

le 01 Jui 2011
UnAutreLapin dit :

C'est tellement lumineux comme écrit par une luciole. Sûr que c'est autobiographique ^^

Ce texte a pour moi la force d'une comptine, avec des reflets d'une nostalgie mêlée à un l'espoir qui me touche. Il se lit aussi bien dans le silence qu'en le clamant, et tout ça avec une jolie liberté de plume.

J'en veux, encore!!

le 01 Jui 2011