Achetez Mosaïque(s)

Hostile au style

À pieds joints

Illustration : Flora Delalande

Danser dans le désert, boire un chocolat chaud, lire le Petit Poucet et trouver le sommeil, peindre chaque brique des maisons d'une couleur différente, rire de moi, rire de nous et faire demi-tour, courir jusqu'à plus soif et boire du sirop pur, jouer à saute-mouton ou bien aller en Inde, faire de l'accordéon, prendre le bus en ville, parler à ce clochard et sourire au bon Dieu. Écouter l'inconnu, s'asseoir et ne rien faire, accrocher des clochettes à toutes les fenêtres, dormir dans un hamac, ne plus baisser les yeux, monter sur ses épaules et faire le saut de l'ange. Et tout laisser tomber, changer d'identité et aller en Afrique, partir sur les routes avec toi ou un livre, sauter à pieds joints, remplir des pages de mots et écrire sur le ciel. Faire griller des oignons, peler des tomates vertes, croire que l'amour existe et que j'en suis capable, apprendre à ronronner et à parler arabe, allumer des bougies et regarder le vide, et m'épuiser les doigts sur l'ivoire des pianos, laisser la vie passer, s'étirer de plaisir. Désherber les jachères, pleurer dans les églises et écouter le vent.
La vie n'est pas trop courte, il faut l'aimer en route.


 

tags : Folie, Joie, Plaisir, Rêve, Vie, Vivacité, Énergie

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

ptitange23 dit :

Tout va très vite, on passe d'un sentiment à un autre, d'un morceau de vie à un autre... Et c'est prenant ! Et j'adore comment tu conclues !

le 24 Avr 2012
poussière d'étoile dit :

Prenant c'est le mot! on a l'impression que tu livres des bribes de toi, du vrai toi je veux dire...et ça c'est plutôt troublant -dans le bon sens- parce que pour une fois, il n'y'a pas cet imaginaire qui vient brouiller les pistes...enfin y'en a toujours un peu mais là c'est différent! sympa!

le 24 Avr 2012
coeur.de.sucre dit :

Ce poème-ci est vraiment remarquable sans doute. J'aime tous ces délits, délires et délices que le vent de tes envies nous donne. Vraiment, c'est un cadeau pour tes lecteurs que ces mots.

le 24 Avr 2012
La Scribouilleuse dit :

Je suis d'accord avec ptitange, ça va un peut trop vite. Il y a trop de virgule, on perd haleine et on arrive plus à comprendre. Sinon j'aime bien les petites phrases que tu emploies :) La fin et bien, aussi.

le 24 Avr 2012