Achetez Retour de Brume !

Hostile au style

En dedans

Il n’y a plus de place
à l’intérieur
pour mettre la beauté du ciel
ou de nouveaux visages

Tout est encombré
Saturé
Plein de désordre

Déboussolée à force de faire et défaire le grand combat dans l’agenda
avec des points d’interrogation qui noircissent les pages et viennent les creuser
J’ai rayé les heures, les trains, les choses et les gens à venir

Restent

L’ombre diffuse du laurier

Celle du fil de mes persiennes

La mienne

Toutes trois entremêlées sur le mur vierge de ma chambre

Dans leur magie silencieuse,
Elles ouvrent un espace en moi

La balustrade de l’immeuble brille comme de l’argent fondu
L’automne a laissé traîner ses doigts sur la cime de l’érable
Les moineaux piaillent
Les nuages obèses se prélassent

La poésie du dehors, enfin, retrouve sa place en dedans
Et respire.
Flora Delalande


 

tags : Réflexion, Saturation, Trop plein, Vide

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Aucun pour le moment.