Une avant première !

Hostile au style

Fleur d'orage

Minuscule clochette dans les bras des nuées
Campée sur une tige à la frêle ossature
Virevolte insouciante en de folles allures
Décoiffant sa corolle au beau milieu des prés
Et dans la gaie campagne, tandis que la mésange
Se chantonne les plumes de son bec flûté
Le vent se gonfle et enfle et se tend excité
Vers l'enfant effrontée se prenant pour un ange
Lui, invisible et nu dans le ciel turgescent
Le souffle saccadé, haletant et avide
Glisse ses milles doigts sous la jupe sylphide
Un éclair lubrique révélant sa présence
Belle fleur d'orage déchirée par la foudre
Elle a ployé la tête quand son cou s'est brisé
Rétractant des pétales qui déjà se fanaient
Blessures sur un cœur que nul ne peut recoudre
Jolie fleur, ma jolie, le vent s'est arrêté
Mais ton pistil fendu, humide de douleur
Tout abîmé d'avoir dévoilé sa fraîcheur
Laisse sourdre une larme aux mystérieux reflets
Flora Delalande


 

tags : Fleur, Orage, Sentiment, Tempête

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

joan dit :

bravo Flora je ne l'avais pas lu mais il est bien

le 13 Avr 2014
Baradon dit :

Un mélange sensoriel qui fait frissonner et donne le tournis. C'est très réussi : j'aime tes alexandrins ;)

le 01 Fév 2018