Achetez Mosaïque(s)

Hostile au style

Hier j'ai hanté la ville de Versailles

Illustration : Thindòmiell

Hier j'ai hanté la ville de Versailles
À la venue du soir, avenue de l'espoir
C'était une librairie, jolie petite trouvaille
Où quelques jeunes gens racontaient des histoires
Autour d'une table ronde
Les mots se consumaient
Comme un encens sacré
Tous ces yeux qui brillaient
Tous ces mots qui fusaient
L'osmose tant recherchée
Était enfin trouvée
Hier j'ai hanté la ville de Versailles
C'était une librairie dans laquelle passent les anges
Lune, N, Myan, Choue, d'autres encore et Mallange
Maint'nant je m'en souviens, les émotions m'assaillent
Nous avons discuté, partagé et aimé
Sublimé les pseudos pour en faire des êtres
Nous avons découvert, derrière l'écran de lettres
Un nom, une voix, un souffle autre que de papier.
Mais même le sourire, de ce charmant libraire
N'a pu empêcher l'heure d'avancer pas à pas
Me reste à remercier Monsieur Spaletta
Car sans lui, brouillonneurs, rien n'aurait pu se faire.
Flora Delalande


 

tags : Echange, Ecriture, Rencontre

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Lune dit :

Quel beau souvenir nous reste

...

Et restera ! ^^

Que serions nous sans nos plumes ?

le 29 Déc 2008
Baradon dit :

Voilà le récit d'une soirée littéraire fort joliment tourné. Cela donne envie de découvrir l'endroit.

le 14 Sep 2017