Achetez Retour de Brume !

Hostile au style

Il manque

Il manque le « M » de ta présence
Il manque du sens
Il manque aussi un peu de temps
Le jour n'en peut plus de passer
Il manque de mains à serrer

Il manque l'âme du radiateur
Des rires sur les vitres mouillées
Il manque tes doigts dans la terre
Il manque les salades de cet été
Oui, déjà.
Déjà, il manque.
Il manque une fleur chez le fleuriste
Un bouquet entier
Trois roses sous plastique
Une boîte en bois dans la boutique

Il manque des lettres dans l'alphabet
Deux trois lettres pour te parler
Rien qu' un « A », ça suffirait
J'ai une lettre à t'envoyer
Il manque des notes dans le piano
Le « si » surtout
Et si seulement
Le « MI » aussi
À la folie
Même le « la » n'est pas ici

Il manque
Une plante dans ton jardin
Qui grelotte sous le soleil
Le bruit de ton pas quand tu cours
Et puis celui de tes oreilles

Il manque la voiture pour la gare
Et les clignotants dans la nuit
Il manque les feux de brouillard
Des essuie-glaces sur le pare-brise

Il manque
Un chemisier dans l'armoire
Quelques heures sur ton horloge
Il manque un rêve dans ton sommeil
Il manque un vase dans ton placard

Il manque
Il me manque
Il manque
Il manque
Un grain de riz dans la rizière
Il manque l'arbre dans la forêt
Et tu me manques si tu savais
Flora Delalande


 

tags : Absence, Manque, Nostalgie

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Baradon dit :

Il manquait un commentaire sous ce poème qui esquisse en quelques mots choisis le poids de l'absence, du manque de l'autre et des souvenirs.

le 01 Fév 2018