Flora dans Spered Gouez !

Hostile au style

La belle et la belle

L'électricité s'est fait la belle
Ce soir
On entre à tâtons dans la chambre
Le parquet grince comme s'il était minuit
Il n'est pas si tard pourtant
À peine six heures de l'après-midi
Mais c'est l'hiver
L'hiver, ses jours gris, ses nuits qui tombent sans prévenir
 « Boum ! fait la nuit. » Comme dirait cette petite fille que je fus
 « Boum ! » comme la pluie
 « Boum ! » la nuit tombe
La nuit tombe, l'électricité s'en va et se défile
Les interrupteurs perdent leur sens
Comme un jeu inutile encastré dans le mur
On essaie d'allumer une lampe
Puis une autre
Il fait toujours aussi noir
On change de pièce et on recommence
Il fait toujours aussi nuit
On est un peu perdu
Comment faire ?
Une bougie
Dans la cuisine
Une grande bougie blanche et une allumette à bout rouge
Des veilleuses à cire rouge et une allumette de bois blanc
Dans le deuxième tiroir en partant de la gauche
Les voilà
Silence
Il fait noir
Glissement
Un petit son sec, une étincelle
Caresse sonore
Halo de lumière
Petite gardienne de nuit aux ombres frémissantes
On remonte l'escalier qui grince
Les flammes se recroquevillent
On pousse la porte
Avec le coude
Une perle de cire s'écrase au sol
La chambre réapparait
Adoucie
Apaisée
Aussi douillette qu'un coffret à bijou
Les veilleuses rougeoient discrètement
La bougie blanche est sur la table
Bien droite dans son pot de verre où on a fait couler un peu de cire
Sur la table
Il y a du papier, des crayons, un accordéon et une bougie à flamme ambrée
On dirait un tableau en clair-obscur
Cette nuit
La lumière a de nouveau une odeur de cire fondue
C'est fou ce qu'elle peut être belle
Flora Delalande


 

tags : Beauté, Bougie, Lumière, Nuit, Quotidien, Électricité

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Baradon dit :

Tout devient plus beau à la lumière de la bougie.
Et cela l'est encore plus éclairé par ta plume.
Que de souvenirs me reviennent, comme autant d'étincelles du passé à la lecture de texte simple et touchant.

Un grand merci.

le 11 Oct 2018