Flora illustratrice !

Hostile au style

La petite lumière

C'est un désert aride où il n'y a rien, rien d'autre que du sable, du sable de mémoire figée.
En plein milieu du désert : moi. Avec un morceau de papier et un peu d’encre.
Contre ma langue, des grumeaux de terre poudreuse. Dans ma gorge, des traînées de boue sèche. Mon œsophage râle comme un aspirateur qui n'aspire plus à force de poussière. Je n’arrive plus à vivre, dans ce foutu désert. Le ciel est un mouchoir sale, l’air est aussi épais que l’haleine triste du matin. Je ne trouve plus la brise. Ni le sourire. Ni le chemin. Pourtant, avec ce morceau de papier et un peu d’encre, je peux inscrire dans ce jour qui commence quelques jolis petits riens : le pli d'une robe, l'éclair d'une chevelure dans le vent, le bruit des glaçons dans le verre de limonade, l’espoir qu’un jour le ciel déverse de nouveau en moi tout ce qu’il retient depuis des mois, que l’averse déride mes gestes et qu’en percutant le soleil, elle allume de nouveau ma petite lumière.

 

tags : Dépression, Espoir

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Aucun pour le moment.