Une avant première !

Hostile au style

Le silence silencieux

Ne rien faire, cesser de penser.
Immobilité.
S'allonger là. Sentir l'herbe folle picoter ma peau. Ne pas bouger, ne pas la briser. Surtout pas.
Cette pousse jaunie me rappelle à moi-même. Chuchote à ma peau qu'elle existe et que je ne peux m'en défaire. Je pense toujours à la fuite, l'abandon de moi-même dans la prochaine rafale. Mais le vent se calme et les herbes retournent à l'immobilité.
Je ne peux pas me contenter de fuir.
Pas tout de suite.
Pas toujours.
Fuir me ressource mais m'épuise. Fuir ne me suffit plus.
J'aimerais me poser, quelque part. Seule avec moi-même. Me retrouver dans chaque graine, dans chaque moucheron qui m'irrite lorsqu'il se noie dans mon miroir. Dans chaque pierre. Me fondre dans chaque fissure de coquillages, m'incruster dans chaque brisure, dans chaque rainure. Me faire grain de sable charrié par les eaux.
Marée haute, marée basse.
Puis marée haute de nouveau.
Être là, inconsciente, invisible aux yeux de tous. Être là sans conditions. Être.
Mourir ?
Se laisser ensevelir de sable et se désintégrer ? Petit à petit ?
Il faut de la patience.
Trop.
Du courage.
Un peu.
Être je ne pas.
Je sculpte cette immobilité généreuse en tissant le silence. M'imposant des minutes de renoncement. Je tente de me fondre dans un bourgeon et d'apprécier la caresse du vent. Laisse les serpents siffler sans trembler, sans bouger. Sans y penser.
Entendre des voix comme on perçoit le bruissement des vagues, laisser les mots perdre leur sens, s'envoler sans les intercepter dans leur course vers l'oubli. Abandonner ceux qui ont brisé le silence dans l'ignorance de leur crime, ne plus respirer, disparaître à leurs yeux et les laisser cracher leurs mots en toute impunité.
Le silence imposé est pire. Il est empli de mots dont les chaînes cliquettent et grincent de frustration. Silence haineux. Briseur de paix.
Je ne recherche qu'un unique silence.
Le silence silencieux.





La vierge de tous les bruits.

 

tags : Ataraxie, Calme, Paix, Repos, Silence, Voix

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Ptitange23 dit :

J'aime bien, tu joues bien avec les mots et j'aime ce que tu dis ! :)

le 02 Jui 2011
epra dit :

j'ai été emportée au début, la métaphore d'avec l'herbe me plaisait bien et j'aurai voulu rester sur cette image... J'ai décroche après.....

Cela aurait été sympa de développer la métaphore, ms qu'UNE métaphore....

le 02 Jui 2011
Baradon dit :

Ce silence silencieux est proche de celui de la méditation bouddhiste. J'aime beaucoup et l'idée et la façon dont tu la couches sur le papier.

le 20 Nov 2017
Baradon dit :

Ce silence silencieux est proche de celui de la méditation bouddhiste. J'aime beaucoup et l'idée et la façon dont tu la couches sur le papier.

le 20 Nov 2017