Achetez Mosaïque(s)

Hostile au style

L'oiseau noir

Hier, dans l'obscur des fenêtres
J'ai vu un aigle noir
Qui tournait dans le marbre
Une charogne. Laiteuse
Qui volait dans le ciel
Il avait des barreaux dans les plumes
Des étincelles sur les griffes de ses serres
Et son cri, croassement, une porte qui grince
Ses yeux me hantent
Et perlent mon regard d'une peur incertaine
Qui brûle dans sa geôle
Dans le macabre blanc
Il y avait des mots
Des lombrics de mots
En anneaux de non-sens
Et une larme, une seule, qui brillait dans la nuit.
C'était la danse d'un corps qu'on disait pourtant mort
Comme la danse des pages qui bougent devant tes yeux
Les volets clos. Toujours. Dans les serres du rapace
Les jointures violacées d'un poing contre une plume
L'oiseau noir, tes yeux verts et la charogne blanche
Comme un feu, un abîme
L'adieu d'un souvenir
L'oiseau d'or, ses yeux bleus et le jour qui se lève
Sur un passé déchu
Qui se croyait possible
Flora Delalande


 

tags : Insomnie, Sombre

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Aucun pour le moment.