Découvrez Fleur de feu !

Hostile au style

Mon tocard à moi

Mon tocard à moi
Il a des sourcils en chemin de terre
Des cheveux de foin après le grand vent
Une jolie peau de topinambour qui grattouille les doigts quand je m'y hasarde

Si j'ai l'âme vaste piquée de jonquilles
Si je cherche l'ombre, le coin de soleil
Le petit muret sur lequel rêver
Je vais le trouver
Car
Mon tocard à moi
C'est un paysage, un très grand jardin
Et le jardinier

Et si par hasard je me fais urbaine
Si j'ai des envies de lèche-vitrines
Il se transforme en Samaritaine, en grand magasin
En paupières-ombrelles, en mots de dentelle
En bras parapluie
C'est le Bon Marché à tous les étages
  Que j'arpente vive en vraie citadine
Étalage d'amour, caisse prioritaire
Cohue de mon cœur dans la grande allée

Oui
Mon tocard à moi
Vous l'aurez compris
C'est un vrai poème
Un mouchoir de poche
Le monde tout entier
Et un homme, un vrai
Flora Delalande


 

tags : Amour, Dérision, Humour, Jardin, Nature

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Baradon dit :

Il est agréable de te lire quand tu parles de ton tocard à toi!

le 02 Oct 2017