Découvrez Fleur de feu !

Hostile au style

Nous sommes des oiseaux

Si les vallées oubliaient la brume
Il y aura l’écho de mes pensées
Tu verrais qu’en moi les oiseaux
Sont hors de leur cage

Je ne sais comment les attraper
Alors je préfère les regarder
Voler à leur guise
Jusqu’au petit soir

Dans la cage parfois
Il y a l’ombre du temps
Qui ressasse ce qui n’est plus
Et prémédite ce qui ne sera pas

A tes côtés, les oiseaux prennent leurs aises
Ils s’égayent
Il y en a même un sur ton épaule
Qui te chante à l’oreille ce que j’ignore encore

Ce qui me manque le plus c’est
Le souvenir de ta main
Dans mes cheveux
Demain

J’aime les oiseaux dans tes yeux
Et ceux qui te mettent les cheveux en bataille
J’aime les oiseaux de ta présence
Et ceux qui t’accompagnent quand tu chemines

Je ne sais ni parler, ni chanter, ni danser
Les oiseaux, si
C’est plus fort que moi
Ils s’échappent

Si les vallées oubliaient la brume
Il y aurait la montagne
Et l’on se rendrait compte que nous sommes
Les oiseaux

Thindòmiell


 

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Aucun pour le moment.