Flora dans Spered Gouez !

Hostile au style

Pourtant l'amour fleurit dans les silences

J'ai toujours été si loin du monde
Des éclairs m'ont ravi
La mémoire
Il ne me reste plus
Que l'odeur de la terre battue
Avant l'orage
Je ne me souviens que de ton visage
Nul mot, nul conte d'une nuit perdue
L'hiver est si nu sous mon regard
Ta bouche est froide
Sur mes paupières
L'océan s'est échoué
Sur les falaises,
Immortelles émeraudes,
Lointaines joies
Ta silhouette d'argile
Ses éclats bleus
Que me reste-il encore ?
Un mirage sur le sable fin
Je ne veux pas
Parler d'amour
Seulement du silence
Sur ton visage
Je ne veux pas
Narrer ces jours
Seulement sentir ton souffle
Sur les seuls rivages que je connaisse
Ceux du cosmos où j'ai vécu
Ceux qui ont vu ton regard bleu
Alors peut-être qu'un jour
Dans ce présent éternel
Nous nous retrouverons
Thindòmiell


 

tags : Amour, Oubli

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Aucun pour le moment.