Flora dans Spered Gouez !

Hostile au style

Prophétie

Autour de la terre, en une prière infinie
Les Hommes en procession feront le tour du monde
Ribambelle lumineuse perdue dans le cosmos
Ils marcheront.
Que ce soit la terre qui tourne ou les hommes qui marchent
Peu importe
Dans leurs mains jointes, des lumières
À chaque pas, la flamme qui vacille
Leur peau qui brûle encore de la chaleur de vivre
Nul ne sait d'où ils viennent ni où ils veulent se rendre
Quand viendra l'heure blanche
Les hommes s'agenouilleront en silence
Déposant en offrande la petite lueur qu'on leur avait donnée
Seul compte le chemin parcouru
Les corps s'estomperont dans l'ombre des Hommes
Exister n'aura plus de sens
Et il n'y aura plus rien d'autre que la présence
Cette immanence propre à toute chose.
Flora Delalande


 

tags : Cosmos, Hommes, Monde, Prophétie, Évolution

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Baradon dit :

Le mystère qui enrobe cette procession en renforce habilement les contours mystiques. Reste à l'esprit les sages paraboles "seul compte le chemin parcouru" (mon verset préféré de cette prophétie ) entre autre qui se répète en écho sur la route vers l'immanence.

le 04 Jul 2018