Achetez Mosaïque(s)

Hostile au style

Reflet

Dans la flaque boueuse, un reflet
Ton regard défait
Les cercles concentriques de tes pensées
Il ne faut pas que tu renonces
Sous le silence, malgré les doigts de mort qui te serrent le corps, malgré ton âme qui se fracasse contre les vitres du monde, les dentelles de verre dans lesquelles tu t'endors épuisé
Nous sommes là.
Combien de fois te l'ai-je dit ?
Il faudrait que tu te rendes compte que ton cœur bat.
Regarde.
Regarde juste cette flaque d'eau trouble.
Regarde comme elle est belle quelle que soit l'heure du jour
Regarde. Ouvre mieux tes yeux bruns.
Regarde et vois le pétale blanc à la surface de l'eau
De lys, d'ivraie ou de papier de soi
Pétale de vie dans les eaux noires
Fragile survivant
Douceur
Si tu ne le vois pas, mon ami, regarde-toi.
Flora Delalande


 

tags : Amitié, Renoncement, Renouveau

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

naniquolas dit :

J'adore la première strophe ! La seconde par contre me plaît moins, mais elle est jolie tout de même.
Petite suggestion : "il faut que tu te rendes compte que ton coeur bat" au lieu de "il faudrait ?" je trouve ça plus percutant...

le 05 Jan 2013
Baradon dit :

Le texte me parle plus que je ne le voudrais. Il est chargé d'émotions. Bravo

le 09 Oct 2018