Une avant première !

Hostile au style

Rivages

Un voyage s'achève
Avec la chute
De la feuille d'érable
Que vois-tu à l'horizon ?
La lumière est sous l'eau
On ne se souviendra pas de ce jour
On ne se souviendra pas de leurs corps
Le Temps n'existe plus ainsi
Il n'a jamais été au centre de l'univers
C'est un long voyage que voici
Drôle d'arbre, mon ami
Vois-tu l'or de leurs présences ?
Il a été découpé sur les rivages blancs
Il coule dans l'air
Fluide dans l'ombre
Saillant de lumière
Tu les admires, les envies, les vénères
Mais tu es comme eux, l'ami
Comme la feuille d'érable à l'automne
Qui s'illumine une dernière fois
Avant de passer entre les vents
Dorée, rouge, flamboyante
Tu es comme eux, l'ami
Tu partiras loin à l'Ouest
Mais ta journée n'est pas finie
La Terre a besoin de toi
Thindòmiell


 

tags : Aide, Ami, Arbre, Confiance, Destin, Or, Terre, Voyage

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Flora dit :

Je vois que l'automne et ses couleurs réveille les poètes...

Seule petite remarque sur ton texte : "Il se coule dans l'air"... tu ne serais pas normande par hasard ? Il me semble bien que le verbe "couler" employé dans ce sens n'est pas français. Peut être pourrait-il se contenter de glisser...

le 30 Oct 2010