Découvrez Fleur de feu !

Hostile au style

Samedi matin

Ce matin
J'ai vu le harpiste de l'année dernière
Qui égrenait ses notes toujours les mêmes notes sur le tapis roulant
Un joli couple dans la rame de métro
Lui avait un chapeau, elle un très beau sourire
Un homme m'a regardé avec gravité
Comme s'il devinait
Un autre a fait chanter sa guitare gitane
La musique énergique a rempli mon sommeil
Je n'avais plus un sou à mettre dans sa main
J'ai sorti un sourire du fond de ma fatigue
Et puis je suis sortie, le joli couple aussi
Dans la rue de Bercy j'ai croisé deux vélos
Dans le panier de l'un, il y'avait un minot
Les jambes repliées dans son bermuda beige
Son papa était grand et un peu dans la lune
Dans le panier de l'autre, le bardas d'une vie
Une femme pressée attendait à côté
Il n'y avait personne sur les escalators
Dans le hall de la gare il y'avait un pianiste
Avec un air de Jazz qu'il faisait bégayer
Et bien sûr, plein de trains, dans la salle d'attente
Le mien sur la voie B est venu me chercher
Je me suis laissée faire et me suis effondrée
Flora Delalande


 

tags : Anecdote, Fatigue, Gare, Joie, Métro, Quotidien

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Baradon dit :

Une jolie mise en musique du quotidien dont tu fais ressortir la poésie avec, sous la surface, un secret?

le 06 Oct 2017