Découvrez Fleur de feu !

Hostile au style

Si lents cieux

Un coin de paradis échoué sur la terre a quitté les nuages.
Pour le découvrir, j'ai dû marcher dans ton sillage.
Les arbres défilent et se ressemblent.
Nos paroles s'aiguisent et se mélangent.
La bruyère éclaire le ciel.
Ce n'est pas un mirage,
Rien qu'un lieu un peu sauvage.
Le granit
Étincelle
Sous nos pas
Simplicité minérale
Mêlée à la force vitale.
À l'ouest, une note orangée se soustrait au réel.
Nos mots ont glissé dans le vent, au bord du rocher.
Ils planent, s'enivrent des vapeurs d'un été épuisé.
Équilibre fragile, comme le souffle avant la fin.
Air, toi qui es libre, écoute la voix de nos destins.
Nos yeux se perdent dans les mêmes frondaisons
Au-delà de nos paroles.
Ils s'absentent, se diluent dans l'horizon
Déliant la camisole.
Des éraflures nitescentes dans le ciel
Dessinent nos ombres sur la pierre
Le temps s'écroule sous l'éternel
Le soleil meurt, créant l'hier.
Mais demain s'esquissera...
À quelques battements d'ailes de là,
L'arbre solitaire murmure que le silence n'existe pas.
Flora Delalande


 

tags : Calme, Forêt, Liberté, Nature, Paysage

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Lune dit :

Le thème est beau mais j'ai moins aimé la forme (pour une fois!). Les rimes nous emportent moins qu'à ton habitude, je trouve.

le 19 Aoû 2009
Lune dit :

Maintenant que tu m'a fait rencontré le lieu, j'apprécie pleinement ce poème.
Reste tout de même un bémol sur ces vers-ci : "Déliant la camisole." et autre exemple "Le soleil meurt, créant l'hier. "

le 30 Aoû 2009
Ady dit :

Moi je trouve au contraire que ces deux vers sont forts : ils surprennent, interrogent...
La proximité sonore et visuelle entre "hier" et "hiver" est une trouvaille intéressante.

le 12 Mar 2010
Ptitange23 dit :

Magnifique ! :)
Tu nous as esquisser un beau tableau, qui m'a fait rêver...

le 02 Jui 2011
Pantoufle 14 dit :

La poésie m'a manqué cet été. Ton poème est comme une brise! J'ai aimé le jeu des sonorités à la fois simples et apaisantes! Reste fidèle à toi-même!^^

le 02 Jui 2011
fedorGGB dit :

L'originalité du titre m'a poussé a lire ton œuvre, agréable lecture, merci. J'ai apprécié les thèmes abordés dans ce tableau mouvant... :)

le 02 Jui 2011
Baradon dit :

Je ne connais pas l'endroit qui t'inspire mais je le devine. Nous avons tous en nos coeurs de ces lieux oubliés de la civilisation où la nature règne encore en maîtresse. Et le plus fou, c'est que tu parviens à retranscrire la sérénité qui envahit l'âme à ce moment là. J'aime la magie de tes mots!

le 28 Nov 2017