Découvrez Fleur de feu !

Hostile au style

Silence

Dans ce petit coin du monde, loin là haut,
L'air ne ment pas, et on oublie de cacher qu'on est libre,
On respire le soleil à pleins poumons, à travers la brume,
Où que se pose mon regard, elle lie la glaise aux nuages, l'aigle au rossignol,
Les femmes, les hommes, les pierres, les serpents, et la lune.
Tes yeux seuls percent le paysage.
Bleus comme le fjord.
J'espère que tu viennes à ma rencontre,
Et que l'on s'engouffre joyeusement entre les sapins,
Sur les flancs des Montagnes du Nord,
Où respirent le mystère, et les cœurs de nos cœurs.
Tu sais pourquoi j'ai arrêté de parler.
Pour que tu n'entendes pas moins que ce que j'aimerais te dire.
En attendant, je grandis toujours
Dans les milliers de sens du terme,
En attendant, je grandis toujours
Et je sais bien que tu n'es plus,
Pourtant tu me rends la vie chaque fois que je m'égare.
Thindòmiell


 

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Aucun pour le moment.