Flora dans Spered Gouez !

Hostile au style

Une lumière dans l'Ombre

Au bal des masques tout le monde est roi
Les visages ouverts sont rares et mutilés de cicatrices
Mais il n'y a que d'eux que l'on peut voir le vrai sourire.
Artifice d'aménité, la mascarade attire
Le voile sur le visage masque les balafres
Là-bas dans la pénombre, le pur s'est réfugié
Il ne comprend pas
Pourquoi
Les vrais sourires
Ne fascinent pas.
Où est passée l'humanité ?
Flora Delalande et David, l'Ombre de Lumière


 

tags : Masque, Personnalité, Pureté

 

Ajouter un commentaire Signaler une erreur PDF imprimable

 

Commentaires

Lune dit :

Un beau mélange de vos deux styles et un thème inépuisable

le 19 Aoû 2009
Baradon dit :

Le mélange de vos deux plumes est parfaitement réussi.

le 27 Nov 2017